La presse en parle

  • Mai 2012, Horticulture & Paysage

Et un nouvel article sur les Pépinières Franciliennes ! De quoi mettre en avant les premiers pas vers la certification Plante Bleue et la logistique mise en place pour réduire le transport des livraisons.

Cliquez sur l’article pour agrandir l’image

  • Janvier 2012, le Lien Horticole.

Lancement du GIE en janvier 2012

Cliquez sur l’article pour agrandir l’image

  • Janvier 2012, Communiqué de presse : 7 pépiniéristes d’Ile de France se regroupent pour créer le GIE Pépinières Franciliennes

A l’heure du « Made in France » et «des approvisionnements locaux », il était temps pour les pépiniéristes franciliens de réagir en se regroupant pour gagner en visibilité et proposer une offre riche et importante. Depuis le mois de janvier 2012, le GIE (Groupement d’Intérêt Économique) des « Pépinières Franciliennes » est ainsi né ! Il regroupe 7 pépiniéristes d’Ile de France :  les Pépinières Chatelain (95), les Pépinières Allavoine (91), les Pépinières l’Orme Montferrat (77), les Pépinières Pescheux-Thiney (91), les Pépinières Euve (78), les Pépinières de Vieux-Champagne (77) et les Pépinières de l’Hurepoix (91). Cela représente 252 ha de production en pleine terre et 14 ha de production hors-sol.

Travailler en commun n’est pourtant pas nouveau pour ces pépiniéristes. Depuis plusieurs années, ils sont régulièrement en contact à travers des relations commerciales, par le biais du Conseil Horticole ou encore par la station d’expérimentation AREXHOR. Mais c’est sous l’impulsion de la dernière génération de chefs d’entreprise que cette dynamique prend réellement forme par la création d’une structure collective avec des moyens propres pour aborder des marchés plus ambitieux (collectivités et grandes entreprises de paysage). Car le danger est bien là. Les pépinières étrangères ont su s’organiser et se développer depuis de nombreuses années pour séduire les collectivités et paysagistes français. Seulement 3% des achats des collectivités et paysagistes de la région Ile de France sont réalisés auprès des pépiniéristes de la région. C’est un manque à gagner non négligeable pour la filière française et les emplois qui en découlent.

Pour atteindre leurs objectifs, les Pépinières Franciliennes veulent mettre en avant leurs atouts : une gamme suffisamment importante et diversifiée pour répondre à de plus gros marchés, une réactivité de la prise en charge de la demande jusqu’à la livraison, une proposition de végétaux adaptés au climat, et des conseils basés sur des dizaines d’années d’expérience et de recherche en innovation.

Dans le cadre de leur engagement, les Pépinières Franciliennes devraient être certifiées « Plante Bleue » d’ici le mois de juin 2012 et s’inscrire prochainement dans une démarche de Bilan Carbone®. Prochaine étape pour les Pépinières Franciliennes, aller à la rencontre des clients lors des salons (Salon du Végétal à Angers) et apporter leur expertise lors de formations et visites des Pépinières afin de valoriser leur savoir faire et leurs produits de qualité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s